Tokyo Skytree

La tour Tokyo Skytree, le plus haut gratte-ciel de Tokyo.

Le Skytree est la plus haute tour de radiodiffusion du monde, avec ses 634 mètres de haut. C’est aussi la deuxième plus haute structure du monde, derrière la Burj Khalifa de Dubaï.

2012030431-Tokyo_Sky_Tree
Comparaison avec quelques gratte-ciels célèbres

EssayswebBased

tokyo_sky_tree_compare
Les plus hautes tours de radiodiffusion du monde

Sa construction a débuté en 2008 et s’est achevée officiellement le 29 février 2012. La tour a été inaugurée le 22 mai 2012, et est devenue depuis l’un des emblèmes de la ville, avec la Tokyo Tower ou Sensô-Ji.

Skytree en construction, en 2010
Skytree en construction, en 2010
La tour en construction, toujours en 2010, vue depuis la Mairie de Tokyo
La tour en construction, toujours en 2010, vue depuis la Mairie de Tokyo. C’était déjà la plus haut bâtiment du Japon.

Pour résister aux problèmes climatiques de la région que sont les typhons et les séismes, la tour a été conçue avec un pied triangulaire, pour résister aux tremblements de terre et assurer une bonne stabilité, qui va évoluer au fur et à mesure que l’on monte vers une forme cylindrique pour mieux résister aux vents. De plus, la partie centrale est moins rigide que le pied, ce qui permet d’atténuer les effets des ondes sismiques.

Tokyo-Tower-plan

Le financement de la construction a été assuré par la société ferroviaire Tôbu, le groupe audiovisuel public NHK et six chaines de télévision privées. La diffusion de la radio et de le télévision est bien évidemment numérique, et le Skytree permet d’émettre bien plus loin que la Tour de Tokyo, dont l’émission est maintenant perturbée par les immeubles de plus en plus grands construits autour.

Tokyo Skytree, depuis l'avion, lors du vol de retour Tokyo-HND -Paris-CDG, en 2015
Tokyo Skytree, depuis l’avion, lors du vol de retour Tokyo-HND -Paris-CDG, en 2015
Skytree, depuis la Mairie de Tokyo, en 2015
Skytree, depuis la Mairie de Tokyo, en 2015
Au pied du Skytree, le passage de la forme triangulaire à la forme cylindrique est bien visible
Au pied du Skytree, le passage de la forme triangulaire à la forme cylindrique est bien visible

Bien sur, il n’y a pas que la tour, il y a un centre commercial attenant, un aquarium et un théâtre. Et bien sur, il est possible de voir Tokyo depuis en haut, avec non pas un, mais deux observatoires panoramiques, l’un à 350 m de hauteur, et l’autre à 450 m.

Les deux observatoires, à 350 m et 450 m
Les deux observatoires, à 350 m et 450 m

Pour arriver à la première plate-forme, on emprunte évidemment un ascenseur, qui nous fait atteindre l’altitude de 350 m en 50 secondes. Et nous voyons déjà les plus célèbres bâtiment de Tokyo depuis une hauteur supérieure à toutes les autres constructions de la ville.

Tokyo Tower
Tokyo Tower
Le Musée de Edo-Tokyo
Le Musée de Edo-Tokyo
Le siège de la bière Asahi, le bâtiment ressemblant à un verre de bière (jaune, avec de la mousse dessus)
Le siège de la bière Asahi, le bâtiment ressemblant à un verre de bière (jaune, avec de la mousse dessus, effet plus visible depuis le sol)
La Mairie de Tokyo et le quartier de Shinjuku
La Mairie de Tokyo et le quartier de Shinjuku
Sensô-Ji
Sensô-Ji
L'ombre de Skytree
L’ombre de Skytree

Après une tour d’observatoire, il est maintenant envisageable de monter à l’étage supérieur, situé à 450 m de hauteur. Le panorama est encore plus impressionnant, montrant ainsi la densité urbaine. La plate-forme décrit un cercle autour du bâtiment, en montant progressivement, pour ensuite redescendre.

La rivière Sumida
La rivière Sumida
Kasai Rinkai Koen
Kasai Rinkai Koen
La forte densité urbaine de Tokyo
La forte densité urbaine de Tokyo
450 m plus bas...
450 m plus bas…
Le point culminant de la plate-forme d'observation, il n'est pas possible pour le grand public d'aller plus haut
Le point culminant de la plate-forme d’observation, il n’est pas possible pour le grand public d’aller plus haut
L'ombre du Skytree, 100 m plus haut que précédemment
L’ombre du Skytree, 100 m plus haut que précédemment

 

Après la descente, nous sommes allé voir l’aquarium attenant, l’Aquarium de Sumida, très intéressant, bien mis en scène, il est réputé pour ses méduses et ses poissons rouges, et possède un grand bassin pour les pingouins, un autre pour les otaries, que nous avons aussi vues se promener  dans l’aquarium !

Pour en savoir plus sur le Tokyo Skytree, le site existe en anglais, de même pour celui de l’Aquarium de Sumida.

 

One thought on “Tokyo Skytree

Comments are closed.