Kanazawa, day 2 : Musée des dinosaures de Fukui

Le lendemain, nous quittons Kanazawa pour nous rendre dans la préfecture de Fukui, et plus précisément à Katsuyama, où se trouve le musée des dinosaures de Fukui.

Perdu au milieu des montagnes, il faut deux heures de train pour s’y rendre depuis Kanazawa, avec un changement à la gare de Fukui, la capitale de la préfecture.
La petite ligne qui va de Fukui a Katsuyama est peu fréquentée, aux “heures de pointes”, le train comporte 2 wagons, contre un seul le reste de la journée. Dans la plupart des gares où le train s’arrête, il n’y a ni passagers, ni personnel, c’est le conducteur du train qui vérifie si il n’y a personne qui désire embarquer avant de repartir. Il est heureusement aidé par une hôtesse, qui va faire les annonces et aider les passagers en cas de nécessité.

img_6270.jpg

Enfin, après quelques heures, nous apercevons un bâtiment en forme d’œuf, il s’agit du musée, visible à des kilomètres, car il s’agit de l’un des trois plus grands musées dédié aux “lézards terribles” au monde. Il nous faudra encore prendre le bus du musée pour se rendre à celui-ci depuis la gare de Katsuyama.

img_6154.jpg

Si le musée a été installé ici, c’est tout simplement parce que l’on a découvert de nombreux fossiles dans cette région, dont de nombreux dinosaures endémiques, tels les Fukuisaurus tetoriensis, Fukuititan nipponensis, Koshisaurus katsuyama, Fukuivenator paradoxus et, le plus célèbre, le Fukuiraptor kitadaniensis.

A l’éxtérieur, on sait où l’on est, il y a des dinosaures partout, dont la mascotte du muséeu musée, Kyoryu Hakase, que l’on peut traduire par Professeur Dino, et que je ne ferai pas deviner car c’est trop facile :-p .

img_6248.jpg
L’entrée du musée
img_6254.jpg
Un paléontologue local
img_6255.jpg
Sauropode dans les montagnes
img_6251.jpg
La meilleure arrivée de toboggan que l’on puisse imaginer !
img_6260.jpg
Kyoryu Hakase

Une fois à l’intérieur, un grand escalier roulant nous emmène au début de l’exposition, 3 étages plus bas, où un tyrannosaure nous accueille.

img_6171.jpg
Une descente vertigineuse…
img_6179.jpg
… avant de rencontrer la charmante hôtesse d’accueil

Le premier étage est rempli de dinosaures, aussi bien des squelettes, fossiles véritables ou reproductions, et reconstitution en animatronic des animaux dans leur milieu naturel.

img_6197
Tyrannosaure
img_6198.jpg
Allosaure
img_6204.jpg
Quelques dinosaures
img_6206.jpg
Ankylosaure
img_6207.jpg
Crâne de Triceratops

Bien sur, les dinosaures locaux sont présents eux aussi.

img_6209.jpg
Koshisaurus katsuyama
img_6211.jpg
Fukuivenator paradoxus
img_6210.jpg
Fukuiraptor kitadaniensis

On trouve ensuite une partie consacrée aux sciences de la terre, de la formation des minéraux à la tectonique des plaques.

img_6216.jpg

img_6217.jpg

Et le dernier étage concenre l’évolution de la vie, des premières cellules à l’homo sapiens, avec, comme pour les dinosaures, des reconstitutions du milieu naturel de l’époque et de nombreux fossiles, là aussi véritables ou reproduits.

img_6229.jpg

Dimetrodon

img_6231.jpg
Amonite
img_6234.jpg
Ptérodactyle
img_6240.jpg
A la conquête de la terre ferme !

Enfin, un petit passage par le Dino Lab, avec des activités ludiques et de nombreux fossiles, que l’on est invité à toucher, le tout sous un squelette de T-Rex !

img_6226.jpg
Le T-Rex du Dino Lab…
img_7428.jpg
…dont on peut caresser la patte

Après un passage par la boutique (je vous conseille le catalogue, bilingue japonais anglais, et décrivant tous les dinosaures et animaux exposés, pour 1600 yens), nous prenons le chemin du retour, pour retrouver notre hôtel à Kanazawa.

Pour plus d’informations, le site du musée des dinosaures de Fukui, dont une grande partie du contenu est traduite en anglais.