Kanazawa day 3 : Oyama-jinja et la maison Nomura

Avant de commencer la journée, revenons sur la nuit…
En effet, l’hôtel de cette nuit avait la particularité de posséder un genre de sentô, les bains publics japonais. Ce n’est pas la première fois que l’on s’y rend, histoire de se tremper dans l’eau chaude, l’eau froide et les bains bouillonnants. La plus grande difficulté peut être de se promener entièrement nu devant des inconnus. Ce n’est bien sur pas mixte ! Dans l’hôtel, la partie réservée au femmes possède même un code secret données à online essay service essay writer buy research paper https://kiteessay.com/custom-writing-service celles-ci à l’arrivée à l’hôtel.

img_7552.jpg

C’est notre dernière journée, ou plutôt demi journée, à Kanazawa, car le https://make-essay.net/essay-writing train part à 14h50. Mais cela nous laisse le temps d’aller dans la partie de la ville que nous n’avions pas visité il y a https://kiteessay.com/essay-writing-service deux jours.
Pour commencer, nous nous rendons au temple Oyama-jinja, consacré à Maeda Toshiie. Revenons un peu sur ce personnage historique.

Pour rappel, au Japon, on met le nom de famille avant le prénom, c’est pour cela qu’on parle de la famille, ou du clan Maeda.

Maeda Toshiie est né en 1538 ou 1539, dans la province d’Owari. Quatrième parmi 7 frères, il se retrouve à la tête du clan suite aux echecs militaires de ses trois grands frères. Fidèle à Oda Nobunaga, celui-ci lui offrit la province de Kanazawa en récompense à ses faits de bravoure pendant la bataille de Nagashino, en 1575. Il devient ainsi daimyo, c’est à dire seigneur, et fonde le domaine de Kaga.
Après la mort d’Oda Nobunaga, il combat sous les ordres de Toyotomi Hideyoshi.
Après sa mort, en 1599, c’est son épouse, Maeda Matsu, qui assure la sécurité du clan, principalement après 1600, date de la célèbre bataille de Sekigahara, ou elle se rend comme otage au nouveau shogun, Tokugawa Ieyasu, celui-ci ayant des doutes sur la fidélité du clan Maeda. En effet, le fils ainé du clan a combattu du coté Tokugawa lors de la bataille de Sekigahara, mais le second fils a combattu dans l’autre camp.
C’est donc principalement grâce à elle que ses fils, et ses descandants, ont pu porter le titre de daimyo.

img_6293.jpg
Maeda Toshiie
img_6313.jpg
Maeda Matsu

Nous voici donc à Oyama-jinja, temple entièrement consacré à Maeda Toshiie, celui-ci ayant été déifié après sa mort, tellement il était apprécié dans son domaine, qui était, il faut le dire, l’un des plus riches. Le sanctuaire a été créé en 1599, à l’est de Kanazawa, et il a été déplacé à son emplacement actuel en 1873.
L’entrée principale, datant de 1875, frappe par son style inhabituel, mélange d’architecture japonaise, chinoise et européenne, d’une hauteur de 25m (paratonnerre compris). Le troisième étage comporte des vitraux, chose pas banale au Japon. Cette porte est classée “Bien culturel important” depuis 1950.

img_6274.jpg

img_6278.jpg

Dans le temple, on retrouve bien évidemment un jardin, encore plus joli en cette période des cerisiers.

img_6282.jpg

img_6285.jpg

img_6289.jpg

img_6297.jpg

img_6299.jpg

img_6303.jpg

img_6312.jpg

Nous continuons notre chemin en nous dirigeant vers le quartier de Naga-machi, où se trouvaient les maison des samouraïs servant leur daimyo. Certaines de ces maisons existent encore, comme celle de la famille Nomura.
Nomura Denbei Nobusada était un fidèle de Maeda Toshiie depuis le début, si bien qu’il l’a suivit quand il s’est installé à Kanazawa, et sa famille habitat dans la maison pendant 12 générations.
C’est un rare cas de maison de samouraï parfaitement conservée

img_6327

img_6328

img_6334.jpg

img_6348.jpg

Visite faite par hasard en se promenant dans le quartier, il s’agit en fait de l’une des maisons les plus intéressantes à visiter, car en plus de la maison elle même, le jardin, même si il est petit, est considéré comme l’un des plus beau du pays !

 

img_6332.jpg

img_6336.jpg

img_6337.jpg

img_6343.jpg

img_6349.jpg

A l’intérieur, sont également exposés de nombreux objets ayant appartenu au membres de la famille Nomura.

img_6356.jpg

img_6357.jpg

img_6360.jpg

img_6362.jpg

img_6369.jpg

Après cette dernière visite, nous retournons à la gare, pour d’abord aller manger, acheter quelques sovenirs et enfin prendre notre Shinkansen pour le trajet retour vers Tokyo.

4 thoughts on “Kanazawa day 3 : Oyama-jinja et la maison Nomura

  1. Merci pour ce très beau post, comme à l’accoutumée, mais un détail (et de taille) m’intrigue: quelle est la grosse boule que porte Maeda Toshiie sur son cheval ?

Comments are closed.