Tokyo 2020

Comme tout le monde le sait, les prochains jeux olympiques auront lieu à Tokyo, et ça commence à se voir un peu partout.

Tout d’abord, on voit des affiches avec les logos partout, les gares, les stations de métro, et encore plus sur les bâtiments officiels, comme ici sur la mairie de Tokyo

Autre changement, les taxis ! Toyota a sorti un nouveau modèle, inspiré des taxis londoniens par sa forme, nommé le JPN Taxi. Présenté au salon automobile de Tokyo en octobre 2017, il commence à se voir de plus en plus.

Conçu dans le but de devenir un nouvel emblème du pays, à l’instar des black cabs de Londres ou des yellow cabs de New York, il devrait remplacer les vénérables Toyota Crown Comfort (deux sont visibles en arrière plan sur la photo), dont le modèle datant de 1995 a été en production jusqu’en 2017, mais aussi les non moins vénérables Nissan Cedric Y31, produites de 1987 à 2015.

C’est un modèle hybride GPL, annoncé avec une consommation de 5,72 l / 100 km en trajet urbain, il a une porte latérale coulissante, coté trottoir uniquement, et surtout, le volume a été augmenté, ça va peut-être plus facile de caser nos valises dedans les prochaine années, quand il faudra se rendre à l’aéroport !
Et j’attends avec impatience la voiture volante prévue aussi par Toyota pour l’inauguration des JO !
Bien sur, sur chacun de ses nouveaux taxis, il y a un logo des Jeux Olympiques !

Pour les intéressés, il y a la présentation du taxi sur le site de Toyota

Le plus visible cependant reste le stade olympique, qui est encore en construction.
Situé dans l’arrondissement de Shinjuku, non loin du sanctuaire Meiji, il remplace l’ancien stade olympique datant de 1958 et ayant servi pour les jeux de 1964.

Comme c’est la coutume pour toutes les constructions, l’ancien stade a été complètement rasé en 2015 et la construction du nouveau a commencé en décembre 2016. Il devrait être achevé fin novembre 2019. Sa capacité prévue est de 68000 places. Quand on passe à coté, c’est assez gigantesque.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des images du projet du stade sont visibles sur le site du Conseil du Sport Japonais.

Et il y a aussi quelque chose qui ne se voit pas, c’est le nombre croissant de point WiFi gratuits ! On peut aller un peu partout avec son smartphone et trouver une connexion WiFi. Les gares, les centres commerciaux et les  konbini sont quasiment tous équipés, et certains arrondissements déploient un réseau WiFi dans les rues. Dans deux ans, on pourra poster sur Instagram de partout dans Tokyo, en espérant que les réseaux supporteront l’afflux d’étrangers pour les JO !

Pour finir, n’oublions pas une caractéristique des Jeux Olympiques, mais aussi du Japon, les mascottes !!! Pour l’instant, elles n’ont pas encore de nom, ils seront annoncés cet été.

2 thoughts on “Tokyo 2020

  1. j’ai au moins appris qu’on roule à gauche au japon en regardant la présentation de ce nouveau Taxi Toyota…

    1. Oui, le Japon roule à gauche, c’est toujours trompeur au moment de traverser la route. Par contre, quand je monte en passager, au moins, je suis du bon côté, mais sans volant !

Comments are closed.